Site National

Section BEJUNE

Fermer La section

Fermer Programme politique

Fermer Adhésion

Fermer Communiqués

Fermer Elections fédérales

Fermer Initiative Fédérale

Fermer Livre "La nouvelle GauCHe"

Fermer Votations fédérales

Dossiers

Fermer Medias

Fermer Papiers de contribution

Fermer Communiqués

Fermer Pétitions

La gauche combative


POP NE


solidaritéS NE

 
POP JU

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
10 Abonnés
Papiers de contribution - Lettre ouverte au Conseil fédéral

Lettre ouverte au Conseil fédéral
 

Cher Conseil fédéral,

 

Au pays des menteurs, il fera bon survivre ?

 

Le référendum contre la seconde réforme de la fiscalité des entreprises a échoué avec 49,5% de voix. Ce projet du Conseil fédéral génère maintenant des baisses d’impôts pour de riches actionnaires sur le dos des citoyens. Grand argentier de l’époque, le seyant serviteur du club très select de la Bahnhofstrasse Zurichoise, j’ai nommé votre ex-collègue M. Hans Rudolf Merz, déclarait dans cette campagne que les pertes pour les collectivités publiques ne seraient «que» de quelques dizaines de millions. Dans la réalité ces pertes sont de 6 milliards de francs (chiffre le plus bas admis par la droite, et qui mérite à mon sens d’être au moins triplé). Donc le minimum admis fait ressortir une perte 100 fois plus importante que celle annoncée par le ministre de l’époque, et ce en pleine campagne avant cette votation populaire.

Alors, cher Conseil fédéral, quant on gagne une votation pour 0,5% des voix en ayant menti publiquement dans l’annonce d’une perte qui s’avère être dans la réalité au moins 100 fois plus importante, il faut appeler ça comment ? Du racket organisé à grande échelle ? Un comportement antidémocratique et un abus grave de confiance ? Le parti socialiste a proposé des compromis, mais vous les avez rejeté en bloc, arguant que le peuple se prononçait sur un changement de système, et pas sur des chiffres. Or, comment prétendre que ces chiffres mensongers n’ont pas fait pencher la balance dans le camp opposé à cette réforme ? Estimez-vous que les citoyens n’ont pas écouté M. Merz et jugé en fonction de la perte engendrée pour la collectivité publique par cet aménagement ? Prenez-vous les citoyens suisses pour des idiots ?

Ce mardi le Conseil national a aussi rejeté les propositions socialistes, donc l’affaire est sur le point d’être pliée. Tous à vos bourses !! Non remboursement des lunettes médicales, payement des repas en cas d’hospitalisation, 20'000 chômeurs expulsés de la caisse au début du mois, plan de suppression de 4000 rentes AI, 20 milliards pour le FMI au chevet des banques de l’UE, et maintenant 6 milliards pour soutenir de pauvres actionnaires ? Et ce sera quoi prochainement ? Après de tels mensonges adressés à vos administrés, j’ose donner un conseil aux citoyens suisses, allez voter, et au petit fascicule du Conseil fédéral, préférez-y la lecture d’un bon roman, car non seulement ce dernier sera forcément mieux écrit, mais il a aussi de fortes chances d’être inspiré de faits réels, et pour la fiscalité, accueillez bien l’initiative fédérale des gauches alternatives suisses pour la suppression des forfaits fiscaux sur le plan national, car les 600 millions de pertes annoncées par la droite bourgeoise sont évalués avec la même calculette menteuse que tout ce qui précède, Zurich en est la preuve vivante.

Cher Conseil fédéral, prenez le temps d’un réexamen de ce gros mensonge épais, et jugez de quelle manière la confiance que vous font les citoyens en sortira grandie si vous reveniez sur vos pas et demandiez aux citoyens de se prononcer à nouveau sur cet objet, en toute connaissance de cause. Nous avons eu M. Couchepin qui s’est égosillé à nous dire qu’en refusant la caisse unique, les primes ne grimperons plus, alors oui, continuez de jouer à ce petit jeu, et à servir une poignée de riches au détriment de tous les citoyens, et vous allez considérablement faire augmenter le % d’abstentionnistes, ils sont maintenant devenu le «plus grand parti de Suisse», et ça, c’est très grave pour notre démocratie.

 

Avec mes salutations solidaires et militantes

 

Frédéric Charpié – Secrétaire national de « La Gauche – Alternative Linke – La Sinistra »

 

 


Date de création : 18/04/2011 @ 11:58
Dernière modification : 18/04/2011 @ 11:59
Catégorie : Papiers de contribution


Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Agenda La Gauche
Zone Membre

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 22 membres


Connectés :

( personne )
Groupe Facebook
Sondage
La Gauche BEJUNE organise son propre 1er Mai cette année, car nous ne voulons pas aller applaudir le Conseiller fédéral Alain Berset, et ne voulons pas plus aller perturber la manifestation officielle, préférant faire une autre manifestation, pensez-vous que c'est une bonne idée?
 
Oui
Plutôt favorable
Plutôt défavorable
Non
Résultats
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^