Site National

Section BEJUNE

Fermer La section

Fermer Programme politique

Fermer Adhésion

Fermer Communiqués

Fermer Elections fédérales

Fermer Initiative Fédérale

Fermer Livre "La nouvelle GauCHe"

Fermer Votations fédérales

Dossiers

Fermer Medias

Fermer Papiers de contribution

Fermer Communiqués

Fermer Pétitions

La gauche combative


POP NE


solidaritéS NE

 
POP JU

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
10 Abonnés
Papiers de contribution - Message aux camarades du CMSI
 Papier de contribution de La Gauche Arc jurassien BEJUNE
 
 
Lettre ouverte adressée à nos camarades du CMSI
 
Coordination du mouvement social interjurassien
 
 
 
Introduction : Suite à la première séance pour l’organisation du 1er mai 2012. Le comité de La Gauche vous fait suivre ce papier de contribution, qui est aussi une lettre ouverte, le but est de communiquer à nos amis, solidaires et camarades, notre point de vue sur le CMSI et le contenu du prochain 1er mai interjurassien.
Cette contribution aborde donc un peu plus des questions de fond, et dépasse celles, normales et nécessaires, du nombre de sandwichs vendus et du nom du groupe musical qui va se produire au prochaine 1er mai interjurassien, éléments tout de même indispensables, nécessaires, mais reprenant bien un «style régional » consistant souvent à s’attacher à la forme pour éviter de débattre de questions de fond, des questions qui nous paraissent pourtant essentielles pour la survie, voir surtout le développement nécessaire de notre coordination.
 
 
Pour les syndicats:
 
Nous tenons premièrement à remercier ici les syndicats pour leur engagement dans le CMSI à l’occasion de l’organisation du 1er mai interjurassien. Nous pouvons constater qu’il y a un réel dynamisme et une volonté d’aller de l’avant au moins sur ce terrain là, et pour nous c’est déjà très encourageant.
 
Si nous parlons «fête des travailleurs», nous devons immanquablement aborder des questions politiques essentielles comme l’adhésion à l’UE ou la libre circulation des personnes. La Gauche suisse se montre très critique envers l’adhésion à l’UE, et aussi sur la libre circulation des personnes et les mesurettes prises pour tenter vainement d’en corriger les effets néfastes, notre parti prendra une position générale plus tranchée à notre prochain congrès national sur ces 2 sujets. Les sections Arc jurassien BEJUNE, du Valais et de Genève, dans un but prioritaire de protection de TOUS les travailleurs, sont elles clairement opposées à ces deux points «en l’état actuel des choses».
 
Nous avons entendu des sornettes dans le cadre de la CMSI sur notre coordinateur romand Olivier Cottagnoud, parce qu’il est contre la libre circulation des personnes, et surtout parce qu’il ose faire une minuscule concurrence à un mastodonte syndical en ayant fondé et en présidant le syndicat autonome suisse des postiers. Notre camarade a même du aller gagner devant le tribunal fédéral son simple bon «droit d’exister», c’est comme ça, que voulez vous, les petits doivent se défendre bec et ongles si ils veulent aller de l’avant.
Pour nous, les syndicats reproduisent hélas trop souvent ce qu’ils combattent, mais nous n’allons pas aborder ici la manière de fusionner la FOBB et la FTMH, ce serait certes intéressant, mais bien trop long à développer… Responsable d’un petit bureau de poste et postier de 7ème génération, à travers notre camarade valaisan Olivier Cottagnoud, c’est bel et bien la base qui s’exprime, alors si l’on veut débattre, que l’on vienne nous critiquer une seule action de son petit syndicat, ça nous intéresserait bien plus (…).
 
La Gauche veut contribuer avec toute l’énergie dont elle dispose à l’avancée du CMSI, que nous jugeons indispensable, mais pas à n’importe quel prix, sinon autant organiser un 1er mai «alternatif». Nous maintenons donc notre proposition pour que notre camarade puisse venir comme orateur au 1er mai 2012, en tant que fondateur et président du syndicat autonome des postiers suisses et coordinateur romand de La Gauche, il est d’accord de se libérer et viendrait gratuitement, bien entendu.
 
Nous apprécions beaucoup de manière générale nos bases syndicales interjurassiennes, mais il faudrait qu’elles puissent tirer quelques leçons utiles de faits pas si éloignés que ça, notamment du côté de Reconvilier, et pas qu’elles se fassent uniquement les simples portes paroles de leurs «têtes pensantes» nationales, envers lesquelles nous sommes largement plus critiques.
 
Si la venue du camarade Cottagnoud ennuie un peu certains membres du CMSI, sachez que la simple évocation de la venue éventuelle du camarade Jean-Claude Rennwald comme orateur du 1er mai, socio démocrate du comité directeur d’UNIA ayant laissé faire le sale travail à ses deux potes à Reconvilier, et proposant une TVA à 17% pour «être eurocompatibles», nous pose aussi bien des questions (…). Mais nous sommes suffisamment matures pour pouvoir le tolérer, et y compris notre président régional, ancien gréviste licencié dans la « Charette des 112 Boillat».
 
Et pour en terminer, et sur une note très positive pour les syndicats, La Gauche se félicite de cette attribution de la râpe d’or, ceci méritant encore à notre avis d’être bien plus mis en avant, à voir encore par quels moyens, car ça a un réel impact sur les entreprises régionales, qui investissent et veulent trop souvent pouvoir cumuler les pires politiques internes avec leurs employés et une bonne image à l’extérieur.
 
 
Pour les partis politiques :
 
POP JU, PS JU, CS JU, Verts JU, PSA, PSJB, Verts JB et La Gauche BEJUNE
 
De manière générale, nous déplorons le manque d’engagement des partis politiques dans cette coordination du mouvement social interjurassien. L’idée était bien de pouvoir se mettre ensemble, d’unir nos forces pour aller de l’avant, mais les «grands partis» ne jouent pas le jeu, plus intéressés à se compter parmi après les élections, ils ont déserté ces combats de proximité, ou alors ils veulent éviter «les questions qui fâchent», préférant éventuellement les abandonner à quelques partis xénophobes, à des xénophobes primitifs comme notre regretté Dominique Baettig, remplaçé par à peine mieux sous la Coupole, et c’est bien dommage.
 
Du point de vue des petits partis, nous apprécions l’engagement de nos camarades du POP JU, et aussi de Combat socialiste JU, et nous pensons que vu les forces en présence, La Gauche n’a pas non plus à rougir de son engagement dans le CMSI. Par contre, pour parler de « forces politiques », le PS JU, vu notamment que notre dernière manifestation était organisée à Porrentruy, était pour le moins discret à cette dernière, mais ce n’est de loin pas le pire. Pour le PSA et le PSJB, nous n’avons pas vu un seul député présent à Porrentruy ! Nous trouvons ça tout simplement lamentable, à croire que le combat à mener pour défendre les classes ouvrières a été abandonné par ces élus régionaux, qui n’ont même pas jugé nécessaire de déléguer un-e seul-e représentant pour participer au 1er mai interjurassien 2011.
Mais quand on sait que Roberto Bernasconi, membre du PSJB, député maire de Malleray, est «plutôt pour» l’ouverture des magasins le dimanche, (et nous en passons pour d’autres qui pourraient en rire et en ont au moins autant sur leur paillasson), on peut se faire une meilleure idée de la situation de délabrement idéologique où en sont arrivés certains camarades socio démocrates…
 
Nous espérons donc de ces 3 grands partis, et surtout le PSJ, puissent redresser la barre, car c’est indispensable pour notre région et son caractère industriel, que toutes les forces unies de la gauche interjurassienne s’unissent et s’investissent dans le CMSI.
Pour nous, celles et ceux qui viennent y mener un combat séparatiste ou antiséparatiste n’ont hélas pas compris grand chose, car certains combats nécessaires doivent pouvoir largement dépasser ce genre de clivages régionaux.
 
Pour nos amis les Verts, que nous considérons du côté jurassien comme étant des «verts de gauche», on peut dire que vu leurs forces, ils participent bien à ce mouvement. On peut donc considérer qu’un effort pourrait encore être fait, mais surtout du côté des verts du Jura bernois, La Gauche espère donc que ces amis puissent comprendre l’importance de cet engagement, eux qui semblent déjà avoir bien compris que la réelle écologie n’est pas possible sans justice sociale.
 
Après ces questions d’engagement politique, et aussi de mobilisation indispensable de tous les militants, nous allons maintenant un peu parler de l’aspect financier pour l’investissement mis dans le CMSI.
 
Cette question de finance nous paraît essentielle pour 2 raisons, la première est que le CMSI devrait pouvoir disposer de moyens supplémentaires pour faire d’autres actions que celle du 1er mai à l’heure où on licencie à tout va, où on délocalise, et où on surfe un «franc fort» pour justifier tous les plans de licenciements, même les plus odieux.  Il est ici question de s’organiser pour pouvoir faire front efficacement à toute prochaine attaque sur nos emplois, et ne pas attendre qu’une grande vague de licenciements arrive pour nous réveiller.
 
A l’heure ou la question des frontaliers et du payement des salaires en Euros se fait brûlante, où la menace d’un écroulement total de la zone Euro se fait pressante, il est d’autant plus indispensable de ne pas abandonner ce «terrain politique» à la droite xénophobe, qui aura beau jeu de nous montrer du doigt aux prochaines échéances électorales, si les différentes composantes du CMSI ne se bougent pas de manière unitaire et déterminée, et se positionnent aussi sur ces différentes questions.
La Gauche verse déjà et s’engage à verser encore une contribution de 200.- CHF par année au CMSI, et vu notre force, si le besoin d’un CMSI fort est partagé par nos camarades, on peut s’attendre à ce que les autres partis puissent au moins investir autant, voir largement plus pour certains…
 
 
Pour les associations :
 
Le tissu associatif de l’Arc jurassien est relativement faible par rapport à d’autres régions de Suisse, et sans pouvoir raisonnablement viser un « joyeux capharnaüm » genevois, on peut tout de même dire que certaines associations devraient prendre plus d’espace dans la coordination officielle de mouvements sociaux comme le CMSI.
Les altermondialistes jurassiens, souvent aussi des popistes, sont très engagés dans les manifestations du CMSI, bravo à eux, pour ATTAC, ça devient plus difficile de mobiliser du monde depuis la disparition d’ATTAC Jura au profit de la nouvelle entité d’ATTAC Bienne-Jura. Nous demandons donc et attendons de nos amis biennois qu’ils n’hésitent surtout pas à inviter les membres régionaux aux manifestations organisées par le CMSI.
 
Concernant les autres entreprises officielles ou associations travaillant avec des chômeurs et des personnes marginalisées, on peut dire par exemple que CARITAS Jura et Régénove sont des endroits où le CIAD devrait pouvoir toucher beaucoup plus de personnes directement concernées et victimes de la crise du capitalisme.
 
Et pour en terminer avec les associations, La Gauche se demande si pour l’organisation des repas du 1er mai, des associations comme Longo Maï ou La Clef des Champs ne devraient pas pouvoir gérer intégralement ces questions de subsistance, ceci permettrait certainement de faire baisser le prix du repas et laisserait aussi un petit bénéfice à ces associations, on pourrait appeler ça une démarche éco-logique, et puis reverdir un peu le 1er mai, et d’autres manifestations du CMSI, ne peut que faire du bien à l’ensemble.
 
 
Conclusion :
 
La Gauche vous a livré sa contribution d’observation de la situation, forcément orientée, sans langue de bois, partiale, publique et transparente. Mais au moins nous sommes bien vivants, et nous espérons que cette dernière aura pu susciter la réflexion et le débat chez nos camarades et tous les partenaires potentiels du CMSI.
 
 
 
Recevez nos salutations solidaires et militantes
 
 
 
 
                                                          Cédric Iau
                                                          Président de La Gauche Arc jurassien BE-JU-NE
 
                                                          Frédéric Charpié
                                                          Secrétaire national de La Gauche

Date de création : 19/11/2011 @ 08:06
Dernière modification : 19/11/2011 @ 09:22
Catégorie : Papiers de contribution


Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Agenda La Gauche
Zone Membre

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 22 membres


Connectés :

( personne )
Groupe Facebook
Sondage
La Gauche BEJUNE organise son propre 1er Mai cette année, car nous ne voulons pas aller applaudir le Conseiller fédéral Alain Berset, et ne voulons pas plus aller perturber la manifestation officielle, préférant faire une autre manifestation, pensez-vous que c'est une bonne idée?
 
Oui
Plutôt favorable
Plutôt défavorable
Non
Résultats
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^