Site National

Section BEJUNE

Fermer La section

Fermer Programme politique

Fermer Adhésion

Fermer Communiqués

Fermer Elections fédérales

Fermer Initiative Fédérale

Fermer Livre "La nouvelle GauCHe"

Fermer Votations fédérales

Dossiers

Fermer Medias

Fermer Papiers de contribution

Fermer Communiqués

Fermer Pétitions

La gauche combative


POP NE


solidaritéS NE

 
POP JU

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
10 Abonnés
Elections fédérales - Stöckli passe, Graber trépasse, que des bonnes nouvelles…
Jen-Pierre Graber n'aura pas trompé son monde jusqu'au bout

Comment se faire éjecter du Conseil national ? L’UDC Jean-Pierre Graber, suffisament bourgeois pour faire un bon PBD, mais trop blochérien pour passer ce cap fatidique, semble avoir trouvé la bonne recette. Il se fait jeter grâce à la lucidité des citoyens. Son éjection tient principalement par le manque de soutien indispensable et massif du Jura bernois. Les francophones ont bien compris que malgré son "air à deux airs", cet homme était surtout très intéressé à sa petite carrière personnelle, mais n'avait en réalité rien à faire de sa région.

Mépris pour l’emploi et l’industrie, en laissant comme seul élu régional sous la Coupole à l'époque, se faire démantibuler la Boillat, fonderie la plus moderne d’Europe. Mais Jean-Pierre Graber se targuait pourtant être le défenseur des ouvriers, quelle farce. Pour la Boillat, il n'a même pas levé le petit doigt, pas une intervention parlementaire, par une participation à une manifestation, non, rien, zéro, alors que ses collègues jurassiens, et autres bernois, vaudois, on eux tenté de faire quelque chose. Et ce drame industriel a eu des retentissement néfastes pour tout l'Arc jurassien, car les nombreux clients et sous-traitants on payé le prix fort de la liquidation de tous les produits de qualité originaux de Boillat. On peut dire aussi que le gros des ouvriers de notre région, y compris ceux qui se sont tournés vers l'UDC en ne trouvant plus que le PS les défendait, sont de ceux qui ont le plus boudé les urnes, faut-il s'en étonner ?

Mépris pour le monde agricole aussi, en ayant tenté de fomenter au sein de son propre parti avec sa double tare de libéral, pour pousser ses amis à accepter le Cassis de Dijon. Mais notre courageux politicien n’aura même pas osé aller au bout de sa manœuvre, vu la résistance qu’il rencontra, et aussi mépris de certains de ses "amis" UDC. Ceci expliquant aussi partiellement son score minable dans le classement des parlementaires fait par les parlementaires. Mais ce n'est ici qu'un exemple des prises de positions bourgeoises de cet élu, qui pour La Gauche présentait très clairement la double tare du bolchérien introverti et du libéral acharné.

Graber, sous prétexte de liberté et de démocratie, a toujours défendu le fait que l'on puisse faire passer n'importe quelle initiative devant le peuple, y compris si elle ne correspondait pas aux conventions internationales signées par le Suisse. Graber, dans une interview de 6min 30 à la RSR, précise 5 fois "qu'il n'est pas raciste", c'est beaucoup... beaucoup trop... Nous analysons qu'il aura surtout été très fort pour en appeler à l'admiration de la Suisse, comme s'il en était l'illustre représentant, mais n'a-t-on pas pas lu partout que "les suisses votent UDC" ? Il en appela aussi énormément à l'admiration du système politique, utilisant avec une démesure déconcertante le "nous" dans tous ces discours, et bien ici, dans son propre fief régional, de Jean-Pierre Graber, "nous" n'en voulons plus.

Graber n’a pas berné non plus les verts et notre représentant à Berne de l’époque, qui on lutté contre le Cassis de Dijon, hélas pas comme une majorité de nos camarades socialistes (mais ils vont où parfois, les socialistes...)... Et on voit maintenant le résultat catastrophique de cette idiotie libérale pour tous nos agriculteurs. La disparition de M. Graber, seul élus régional sous la Coupole, y compris si notre région devra faire sans représentant pour les 4 prochaines années, n’est donc pas du tout une mauvaise nouvelle. On peut effectivement déplorer ne pas être représenté sous la Coupole, mais avec un tel élu pour nous représenter ces 4 dernières années, disons que nous ne faisons au pire que dans la continuité.

La Gauche, pro active dans cette votation, se félicite de voir que les citoyens ne s’y sont pas trompé, et surtout les francophones, qui subissaient un arrosage de catastrophisme publicitaire pathétique de la part de l’UDC, catastrophisme relayée par une certaine presse totalement à côté de ses baskets, et qui nous en tartina des pages. Tout ceci consistant à tenter de nous faire croire que notre belle région serait totalement perdue sans cet illustre politicien pour la défendre, mais quelle ignoble farce.

Mais pour revenir au pragmatisme politique et bien mesurer le poids réel des choses, en ce dimanche 20 novembre 2011, voir un socialiste, même franchement bobo, passer au détriment d’un blochérien comme Adrian Amstutz à la chambre haute, est bien ce qu’il faudra retenir de plus positif pour cette élection, et aussi pour la défense du tissus industriel spécifique de l'Arc jurassien.
Mais nous attendons encore bien entendu de voir Hans Stöckli à l'oeuvre pour en avoir la confirmation. La disparition de M. Graber n'est finalement pour nous que la cerise sur le gâteau. La Gauche formule donc sportivement ses bons vœux au socialiste Hans Stöckli pour son prochain mandat, et félicite surtout les électrices et les électeurs pour ce choix qui nous semblait clairement être le plus judicieux à faire pour la défense réelle de notre région, et plus largement pour la défense des spécificités de tout l'Arc jurassien.
 

 
La Gauche – Alternative Linke – La Sinistra

Date de création : 20/11/2011 @ 19:58
Dernière modification : 21/11/2011 @ 14:06
Catégorie : Elections fédérales


Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Agenda La Gauche
Zone Membre

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 22 membres


Connectés :

( personne )
Groupe Facebook
Sondage
La Gauche BEJUNE organise son propre 1er Mai cette année, car nous ne voulons pas aller applaudir le Conseiller fédéral Alain Berset, et ne voulons pas plus aller perturber la manifestation officielle, préférant faire une autre manifestation, pensez-vous que c'est une bonne idée?
 
Oui
Plutôt favorable
Plutôt défavorable
Non
Résultats
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^