Site National

Section BEJUNE

Fermer La section

Fermer Programme politique

Fermer Adhésion

Fermer Communiqués

Fermer Elections fédérales

Fermer Initiative Fédérale

Fermer Livre "La nouvelle GauCHe"

Fermer Votations fédérales

Dossiers

Fermer Medias

Fermer Papiers de contribution

Fermer Communiqués

Fermer Pétitions

La gauche combative


POP NE


solidaritéS NE

 
POP JU

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
10 Abonnés
Communiqués - Votations fédérales et cantonales du 03 mars 2013

Votations du 03 mars et élections cantonales neuchâteloises du 14 avril 2013, prises de position de notre section régionale :

 

 

Objets fédéraux :

 

OUI à l’arrêté sur la politique familiale, car il faut prendre des mesures dans un pays ou la courbe de soutien aux familles diminue face à la richesse exponentielle d’un tout petit pourcentage de citoyens nantis, et nous pouvons constater ce manque de soutien avec un taux de natalité des plus bas d’Europe (1,5 enfant par femme). Pour un pays riche, c’est une véritable honte, et La Gauche soutiendra toutes les mesures visant à une meilleure répartition des richesses. OUI aussi à l’initiative contre les rémunérations abusives, dans le même esprit, et ceci s’inscrit dans la ligne politique défendue par La Gauche, notamment avec notre initiative fédérale pour la suppression des forfaits fiscaux qui sera prochainement soumise aux citoyens. Liberté de vote pour la modification de la loi sur l’aménagement du territoire, car cette mesure ne résout pas un certains nombre de problèmes en milieu urbain, elle est aussi une mesure «par le haut» privant les cantons de leur souveraineté en la matière, elle peut potentiellement aussi avoir des conséquences fâcheuses sur le prix des loyers, mais d’autre part cette modification permet tout de même d’éviter un mitage du territoire prenant des proportions indécentes dans certains cantons.

 

Canton de Berne :

 

OUI à l’initiative « Berne renouvelable » et petit oui au contre-projet. Bien que nous puissions légitimement être inquiets sur la faisabilité et la mise en œuvre réelle d’une telle initiative au vu des circonstances actuelles de l’approvisionnement énergétique du canton de Berne, il n’en demeure pas moins qu’il faille absolument pousser nos autorités dans cette voie écologique. De plus, le potentiel d’emplois créés est intéressant. La Gauche conserve cependant une réserve sur le fait que nous assistons actuellement à une marchandisation de l’écologie, et restera opposée à des projets dépassant le bon sens et servant surtout à engraisser ça et là quelques poignées d’actionnaires grâce notamment au centime climatique payé par le citoyen. Nous seront en la matière attentifs aux futurs projets éoliens prévus dans le Jura bernois, et nous nous y opposeront si ces derniers n’entrent pas dans les critères que nous nous sommes fixé et déjà communiqués à la population.

 

République et Canton du Jura :

 

OUI à l’initiative cantonale « Un Jura aux salaires décents », car il faut bien voir que si la libre circulation des personnes est accompagnée aussi d’un droit de regard syndical, ce dernier laisse paraître des disparités salariales énormes sans possibilité d’intervention dans les entreprises non conventionnées. Les effets pervers de cette libre circulation commencent à se ressentir de plus en plus dans les cantons frontaliers qui n’ont pas de protection minimale en matière de salaires. Il s’agit en plus ici d’une invitation aux différents secteurs de l’industrie de venir négocier un salaire minimum par branche, manière intelligente de protéger les salariés jurassiens du dumping salarial qui s’exerce de manière exponentielle avec les travailleurs frontaliers. La droite qui crie au loup contre cette mesure, d’une part ne propose rien pour enrayer ce phénomène, mais nie aussi les effets positifs pour l’industrie de ce genre de mesures déjà éprouvées ailleurs.

 

République et Canton de Neuchâtel :

 

Les neuchâtelois reprendront le chemin des urnes le 14 avril pour renouveler leurs autorités cantonales. La Gauche invite les citoyens à bien regarder avec quelle arrogance ce Conseil d’Etat de majorité de droite en place ose cautionner la férocité du groupe Génolier et stigmatiser les syndicats. Cette attitude lamentable des autorités neuchâteloises crée un précédent de niveau national en matière de non respect des droits des travailleurs dans ce secteur. Il est donc grand temps pour les neuchâtelois de réaliser ce lamentable gâchis et refuser cette politique et ce manque de respect envers des acquis sociaux obtenus de haute lutte en plébiscitant les candidats de gauche aux prochaines élections cantonales. Il s’agit ici d’un enjeu important, soit celui de faire basculer le gouvernement à gauche, et en soutenant plus particulièrement le candidat popiste Nago Humbert, grand spécialiste de la santé qui saura trouver des solutions novatrices et de taille humaines dans ce secteur, pour le bien de tous les neuchâtelois.

 

Le comité directeur


Date de création : 18/02/2013 @ 23:30
Dernière modification : 18/02/2013 @ 23:30
Catégorie : Communiqués


Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Agenda La Gauche
Zone Membre

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 22 membres


Connectés :

( personne )
Groupe Facebook
Sondage
La Gauche BEJUNE organise son propre 1er Mai cette année, car nous ne voulons pas aller applaudir le Conseiller fédéral Alain Berset, et ne voulons pas plus aller perturber la manifestation officielle, préférant faire une autre manifestation, pensez-vous que c'est une bonne idée?
 
Oui
Plutôt favorable
Plutôt défavorable
Non
Résultats
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^